Frontalier: Tout ce qu’on ne vous dit pas sur le 3ème pilier !


Si vous êtes entrain de lire cet article, c’est que vous vous demandez certainement…

Quels sont les avantages et le inconvénients d’un troisième pilier pour un frontalier?

Tous d’abord nous tenons à vous féliciter, car prévoir sa retraite est un point fondamental pour un frontalier. Il est évident que le système obligatoire n’assurera pas de façon optimale votre retraite. Nous allons donc vous accompagner dans une réflexion différente sur le 3ème pilier, spécifique aux frontaliers.

Nous sommes des conseillers financiers différents car 100 % indépendants !

et même si nous travaillons avec les meilleures banques ou assurances et que nous proposons à nos clients de nombreux produits pour la retraite dont le 3ème pilier ;

Cette indépendance nous permet d’avoir une approche différente du conseil financier aux frontaliers.

Vous êtes Frontalier, vivez donc en France, et travaillez en Suisse; ce qui pose une double problématique: - en tant que Frontalier, comment optimiser mon imposition fiscale ? - en tant que Frontalier, comment préparer au mieux ma retraite en France ? Nous allons donc vous donner sans parti-pris, et de façon neutre, les avantages mais également les inconvénients d’un 3ème pilier pour votre cas spécifique de FRONTALIER. Si vous avez lu nos différents articles portant sur les troisième pilier A ou troisième pilier B, vous savez déjà les différences entre un 3ème pilier lié ou non. Nous partirons donc de l’hypothèse que vous envisagez de souscrire à un troisième pilier uniquement pour préparer votre retraite (car dans le cas contraire il y aurait vraiment bien mieux à faire pour votre épargne !!!). Si vous le souhaitez vous pouvez également obtenir un comparatif et un classement des différents troisièmes piliers du marché ici ligne-de-séparation1 (1)

Premier point : L’avantage fiscal du troisième pilier

Vous pourrez donc bénéficier d’une déduction fiscale 3ème pilier 2015 qui dépendra entre autre, de votre statut marital, familial, de vos revenus, ainsi que du montant de votre versement troisième pilier. Pour approfondir cette question, je vous recommande de procéder à une simulation 3ème pilier 2015 en ligne. Dans l’hypothèse la plus favorable (fiscalement ;) ) qui serait de vous voir célibataire, avec de hauts revenus, dans le canton de Genève, et sans enfant. Vous seriez un frontalier dans la situation idéale pour optimiser la déduction fiscale d’un troisième pilier, ce qui rend le placement troisième pilier avantageux à vos yeux (et aux notre aussi). Mais dans la mesure ou votre placement sur un troisième pilier suisse est à but de retraite (soit plusieurs dizaines d’années selon votre age….)  il est possible que la réduction fiscale qu’offre le 3ème pilier, diminue en raison d’une évolution de votre statut familial dans les prochaines années !

Notre conseil: Si à ce jour vous pouvez vous baser sur une somme intéressante à déduire de vos impôts. Ca ne sera peut être pas toujours le cas…

Vous devez donc vérifier si cet avantage fiscal du 3ème pilier, est possible dans votre canton, et demander une réévaluation de votre 3ème pilier tous les ans afin de le faire évoluer au rythme des changements.

ligne-de-séparation1 (1)

Deuxième point du 3ème pilier 2015 : La fluctuation monétaire

Vous prendrez certainement votre retraite en France, et en ayant préparé celle ci, elle n’en sera que plus heureuse. Vous voici donc à la retraite. Vous coulez des jours heureux en France et payez vos achats en Euros. Mais votre 3ème pilier étant Suisse il vous aura rapporté des Francs Suisse. Donc toute la question repose sur le niveau du CHF au moment de prendre votre retraite ! Soit vous aurez gagné un peu plus que prévu grâce au taux de change; soit vous aurez une moins value non négligeable. On pourrait rapporter ce questionnement à un achat immobilier en devise. Aujourd’hui certains propriétaires ne peuvent revendre leur bien car il doivent plus à la banque que la valeur de leur bien. En résumé, aucun expert ne peut prévoir à 30 ou 40 ans l’évolution de la parité des devises…il s’agit donc d’un risque que vous seul pouvez évaluer.

Notre conseil: Vous constituer un capital alternatif en euros afin de pouvoir puiser dans ces fonds lorsque le niveau des CHF sera mauvais.

ligne-de-séparation1 (1)Troisième point : Le taux de rendement d’un troisième pilier

Quelle sera la régularité et la volatilité de votre placement, c’est à dire le niveau d’évolution et de risque de VOTRE épargne investie dans un troisième pilier? Un troisième pilier suisse offre une rentabilité plutôt moyenne (voir même un peu trop :( ) Le taux de rendement est faible… Ce qui n’est pas vraiment un problème pour un Suisse, car celui ci compensera la faiblesse de rendement de son 3ème pilier par des taux d’intérêt très faibles sur son achat immobilier. En tant que Frontalier la question est fort différente car vous avez le choix sur le type de placement retraite que vous souhaitez effectuer il vous est donc possible de choisir un produit de placement bien plus rémunérateur. Il existe également des produits en euro et défiscalisants. et pour ce qui est de la volatilité ? Et bien le rendement d’un troisième pilier est plutôt stable sont taux technique parfois garanti, ce qui est un avantage indéniable pour un placement. A objectif de retraite il est possible de piloter le placement afin d’optimiser le rendement dans les premières années tout en le sécurisant sur la fin.

Notre conseil: Faire le choix d’un troisième pilier dont le rendement pourra être adapté en fonction de l’horizon de placement.

ligne-de-séparation1 (1)

Quatrième point : La construction financière d’un troisième pilier

La construction du troisième pilier en tant que produit financier est tout à fait adaptée à un objectif de retraite. Ce que peu de compagnies d’assurance ou bancaires précisent, c’est que la majorité des frais est prélevée en début de contrat, ce qui permet à votre épargne de travailler à plein, dès cette période initiale passée. Cet avantage réel à objectif de retraite, offre l’inconvénient d’être particulièrement pénalisant en cas de rachat à court terme de votre troisième pilier. Pour un Frontalier il faut s’interroger en raison des aléas; de la conjoncture économique; mais également en raison des récents changements dus aux votations, la perspectives pour un frontalier de faire toute sa carrière en suisse est peu moins sure. Si une interruption devait se produire, et que le travailleur frontalier souhaitait récupérer les fonds investis (ou au moins son épargne investie), il ne pourrait le faire sans une perte financière conséquente dans les premières années de son contrat.

Notre conseil: en tant que frontalier, il est important  de poursuivre sa carrière en Suisse avant de contracter un 3ème pilier.

ligne-de-séparation1 (1)

CONCLUSION: Un frontalier devra donc diversifier les solutions mises en place pour la retraite.

Il est donc primordial SOIT de trouver les meilleurs 3ème piliers du marché  financier et de les compléter par un autre produit d’épargne, SOIT d’envisager une alternative plus performante pour la retraite.

Nous pouvons vous orienter vers l’une ou l’autre des solutions. Contactez un expert financier indépendant ici

Voilà j’espère que cet article vous aura été utile, et que vous pouvez appréhender avec plus de clairvoyance les avantages et les risques pour un frontalier de contracter un 3ème pilier.

Sachez qu’il existe de nombreuses alternatives à un 3ème pilier. Nous pouvons établir pour vous des comparatifs.

Pour ceux qui souhaiteraient plus d’informations sur les différents contrats français ou suisse, je vous invite à nous contacter notre service est gratuit. Demandez un rappel Gratuit

meilleur_3eme_pilier

comparez-3eme-pilier